28 FEV au 2 MARS, Jazzy Poppins

Sortie de l’album le 2 mars

label Juste une Trace

5 nouvelles représentations 

au Pan Piper Paris

  • mercredi 28 février à 20h30
  • jeudi 1er mars à 17h00 et 20h30
  • vendredi 2 mars à 17h00 et 20h30

avec Laurent Mignard Duke Orchestra, Sophie Kaufmann (comédienne-chanteuse) et Fabien Ruiz (claquettes)

Le spectacle musical pour toute la famille … les chansons en français à partir de l’album « Duke Ellington Plays Mary Poppins » … dans une mise en scène d’Hervé Devolder (Molière du spectacle musical 2016 pour Les Fiancés de Loches). Pour cette reprise …

  • Le claquettiste Fabien Ruiz rejoint la troupe pour 4 représentations les 1er et 2 mars
  • Présentation en avant-première de l’album « Jazzy Poppins » (enregistré au Pan Piper janvier 2018 – label Juste une Trace)

La terrasse – février         France Info         TSF Jazz          Revue de Presse 

PAN PIPER : 2-4 impasse Lamier 75011 Paris – Métro : Philippe Auguste

TARIFS

23 à 28 € adultes, 14 € enfants – 16 ans

RESERVATIONS

  • en ligne : www.pan-piper.com, www.fnacspectacles.com (penser à naviguer vers le mois de mars pour les dates du 1er et 2 mars)
  • En magasin : FNAC, Carrefour, points de vente habituels
  • Mobile : avec l’application “la billetterie”.
  • Par courrier : chèque à Duke Festival, 1 rue des avones 77510 Bellot en précisant vos coordonnées et la séance de votre choix. Billets à disposition au guichet du Pan piper le jour de la représentation. Tarifs des réservations par courrier (frais de gestion et d’envois inclus) : adultes / 30 €, enfants – 16 ans / 16 €. Infos au 01 64 04 85 69

La distribution

Sophie Kaufmann, comédienne chanteuse

Fabien Ruiz, claquettiste invité (les 1er et 2 mars)

Laurent Mignard Duke Orchestra : Didier Desbois, Aurélie Tropez, Fred Couderc, Carl Schlosser, Philippe Chagne (saxes, clarinettes), Claude Egea, Gilles Relisieux, Jérôme Etcheberry, Richard Blanchet (trompettes), Pierre Guicquéro, Michaël Ballue, Martin Berlugue (trombones), Philippe Milanta (piano), Bruno Rousselet (contrebasse), Julie Saury (batterie), Laurent Mignard (direction-animation)

L’argument

Perchés sur les toits de Londres, 15 jazzmen ramoneurs et leur chef d’orchestre rencontrent une nounou fort dépitée qui regrette de ne pas incarner la magie de la gouvernante de son enfance. Dans sa conversation avec le chef d’orchestre, Jeanne Banks revit les moments qu’elle a vécus auprès de Mary Poppins : la rigueur de son père George Banks, la rédaction d’une petite annonce, l’arrivée de Mary, les premiers instants magiques, la promenade à la campagne, l’apprentissage d’un mot imprononçable, le fou rire chez l’Oncle Albert, la vieille femme aux oiseaux, la chanson et le ballet des ramoneurs … jusqu’à l’épilogue par lequel Jeanne se rend compte qu’elle n’est pas la seule à avoir été guidée par une nounou extraordinaire. Nos vies sont pas écrites ! …

L’adaptation

En 1934, Pamela Lyndon Travers publie son premier roman, Mary Poppins. Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, celui-ci leur fait une promesse qu’il mettra 20 ans à tenir ! En 1964, quelques jours après la sortie du film, Duke Ellington enregistre l’album “Duke Ellington plays Mary Poppins”, encensé par le public et la critique. Le regard d’Ellington sur Mary Poppins n’ayant jamais été mis en scène, Laurent Mignard Duke Orchestra en propose une lecture originale. Les chansons en français font la part belle aux instruments solistes. Les enfants découvrent le jazz et participent au spectacle, tandis que les adultes retrouvent avec candeur un univers qui a bercé leur enfance.

  • D’après le roman « Mary Poppins » de P.L. Travers et le film de Walt Disney
  • Pour tous publics à partir de 5 ans
  • Durée : 75 mn en une partie
  • Musiques et paroles : Richard M. et Robert P. Sherman (adaptation paroles Christian Jollet)
  • Arrangements : Duke Ellington, Billy Strayhorn
  • Transcriptions et adaptation : Laurent Mignard
  • Mise en scène : Hervé Devolder
  • Costumes : Marie Gabrielle Gérémia
  • Décor : Francis Dufour