Actualité

17 DECEMBRE – Battle Royal à Chateauroux

Laurent Mignard Duke Orchestra & Michel Pastre Big Band

Duke Ellington et Count Basie se vouaient une admiration réciproque. Au sommet de leur art, les deux orchestres ont collaboré sur leurs répertoires respectifs et enregistré ensemble en 1961 à New York, donnant naissance à un album devenu légendaire : First Time. Le Jazz Club du Berry et la Scène nationale invitent les meilleurs ambassadeurs européens du Duke et du Count. Le Duke Orchestra de Laurent Mignard et le Count Big Band de Michel Pastre, ainsi que le chanteur Patrick Bacqueville et le claquettiste Fabien Ruiz (chorégraphe du film aux cinq oscars The Artist)… rien moins que trente-trois artistes sur la même scène… défendront les couleurs sonores du Comte et du Duc. Un événement, une « bataille royale », dont ne sortira au final qu’un seul vainqueur : le swing !
Première partie (artiste Génération Spedidam) : Laurent Coulondre Duo Gravity Zero

avec le soutien de la spedidam.
Toutes les infos ici

France musique 23/24 septembre

Happy Birthday Duke !!

Le 29 avril dernier, pour célébrer le 108ème anniversaire de Duke Ellington, le Duke Orchestra a présenté et enregistré à Radio France un grand concert hommage au maestro. Le concert a été présenté en deux parties par Jérôme Badini dans son émission « Les légendes du jazz », les 23 et 24 septembre sur France Musique. Retrouvez l’ambiance du studio 104 chauffé à blanc !

Concert 1ère partie (écouter) Concert 2ème partie (écouter)
Fanfare – Sophisticated Overture (Ellington) Harlem Suite (Ellington)
Don’t Get Around Much Anymore (Ellington) Piano Medley (Ellington, Milanta)
Concerto For Cootie (Ellington) Nutcracker Overture (Tchaikovski, Ellington Strayhorn)
Harlem Airshaft (Ellington) Chim Chim Cher-ee (Sherman, Sherman)
Black And Tan Fantasy (Ellington) Half The Fun (Ellington, Strayhorn)
Kinda Dukish / Rockin’ In Rythm (Ellington, Carney, Mills) Cop Out (Ellington)
Warm Valley (Ellington) Manhattan Murals (Ellington, Strayhorn)
Perdido (Tizol) Take The A Train (Strayhorn)
Caravan (Tizol) Ad Lib On Nippon (Ellington) 
Madness In Great Ones (Ellington, Strayhorn) (rappel)
Diminuendo And Crescendo in Blue (Ellington) Things ain’t what they used to be (M.Ellington)
chronique de Xavier Prévost / Jazz Magazine