Les femmes tiennent une place centrale dans l’univers de Duke Ellington. Le maestro leur a dédié plus d’une centaine de mélodies, dressé des portraits et cultivé de précieuses collaborations parées d’arrangements sur-mesure.

Dans son nouvel opus, Laurent MIGNARD Duke Orchestra propose un large éventail instrumental et vocal en hommage à la gent féminine. Huit artistes invitées rejoignent les jazzwomen de l’orchestre pour incarner avec talent et générosité les multiples facettes de l’élégance ellingtonienne.

DEUX ALBUMS À PARAÎTRE – label : Juste une Trace

  • « Duke Ladies vol. 1 » – printemps 2021
  • « Duke Ladies vol. 2 » – automne / hiver 2021

> les chanteuses invitées : Natalie Dessay, Roberta Gambarini, Nicolle Rochelle, Myra Maud, Sylvia Howard

> les instrumentistes invitées : Rhoda Scott (orgue), Aurore Voilqué (violon), Rachel Plas (harmonica)

> le Duke Orchestra : Aurélie Tropez (sax alto, clarinette solo), Julie Saury (batterie), Didier Desbois (sax alto, clarinette), Fred Couderc (sax tenor, flute, clarinette), Olivier Defays (sax ténor), Philippe Chagne (sax baryton, clarinette basse), Carl Schlosser (sax ténor), Claude Egea, Malo Mazurié, Jérôme Etcheberry, Richard Blanchet, Sylvain Gontard (trompettes), Nicolas Grymonprez, Michaël Ballue, Jerry Edwards (trombones), Philippe Milanta (piano), Bruno Rousselet (contrebasse), Laurent Mignard (direction)